Notre série Premium qualité AM peut vous aider à réduire les charges microbiennes dans votre traitement et donc augmenter longévité de votre produit alimentaire

Notre série Premium qualité AM peut vous aider à réduire les charges microbiennes dans votre traitement et donc augmenter longévité de votre produit alimentaire.

Caractéristiques:

  • Formulation bactériostatique qui réduit la croissance microbienne à plus de 99% et empêcher la formation de biofilms.

  •  Formulation non soluble dans l’ eau, rendements et longue durée des effets antimicrobiens, anti-biofilm.

  • Finition mate brillante ou de soie pour une excellente libération des produits collants.

  • Revêtement supérieur non poreux et homogène.

  • Facilité de nettoyage des surfaces même avec une faible consommation d’eau.

  • Tissus à faible absorption.

  • Très haute stabilité longitudinale sous la température et frottement.

  • Polyester TPU non hygroscopique pour une très grande résistance à l’eau et à   l’humidité.

  • Normes alimentaire FDA and EU 10/2011 des matières premières et produits finis.

Compte tenu de l’explosion des normes de sécurité alimentaire et des audits sanitaires et d’hygiène, pourquoi les bandes antimicrobiennes ont jusqu’à présent eu un manque de succès sur le marché. Cela est très probablement lié au fait que l’industrie chimique spécialisée dans les additifs s’orientait sur la même composition que sur des matières tel que le film de protection statique ( film protecteur transparent ) collé sur les portes des salles blanches à base d’ions d’argent.

Deux conséquences négatives pour les bandes avec ce procédé:

  1. Dans les produits de contact alimentaire la dose d’ions d’argent doit être très faible pour répondre aux exigences réglementaires, ce qui réduit fortement la puissance de l’ion d’argent dans la formulation d’une bande transporteuse.
  2. Contrairement à l’argent solide, les ions sont solubles dans l’eau, de sorte qu’ils sont incapables de résister aux protocoles de nettoyage rigoureux de l’industrie alimentaire.

En plus, les éprouvettes utilisées sur site pour les méthodes de contrôles alimentaires tendent à sous-estimer les charges microbiennes. Ce problème est davantage aggravé s’il y a la présence de biofilms. Personne ne peut détecter les biofilms car la plupart, par définition, sont incrustés à la surface de la bande. Les chiffons de nettoyage n’arrivent pas à enlever.